En 2018, Deputy Watch devient Politics Watch !

Jeunes journalistes, nous souhaitions proposer avec Deputy Watch le tout premier site référençant les délits d’élus de l’Assemblée Nationale. Un projet jusqu’alors inédit et dont beaucoup s’étonnaient qu’il n’existe pas déjà sous une forme ou une autre. Aucun site ne s’étant encore sérieusement attelé à cette tâche, en dehors de blogs partisans relayant des informations – souvent fausses – au sujet de différents politiciens. Il s’agissait donc d’opposer une alternative sérieuse à ces listes diffamantes, mais aussi aux moteurs de recherches pouvant parfois noyer des condamnations d’élus sous la masse des résultats de recherches générés. En ajoutant à cela les élus relaxés pour prescription de faits et les affaires judiciaires nécessitant une mise à jour ou une synthèse, l’idée d’un média centralisant et commentant les informations judiciaires connues de nos élus paraissait plus que justifiée.


Si ce projet ne va pas sans une certaine irrévérence envers les adeptes de l’abus de pouvoir, notre but n’a jamais été d’encourager l’anti-parlementarisme. Nos recherches sur la XIVème législature démontrant qu’un peu moins de 8% de nos élus ont été condamnés par la justice, notre travail tendrait au contraire à desservir les tenants du « tous pourris ». Voilà de nos intentions ; auxquelles s’ajoute la volonté d’une collaboration plus marquée entre les milieux associatifs liés à la lutte contre la corruption et les journalistes. C’est en ce sens que Deputy Watch s’est vu associé avec différents acteurs de la vie civile comme Anticor, Crim’halt ou encore European Youth Press.

Nous pensons en effet que notre activité de journalistes peut s’associer à des activités militantes, dès lors que celles-ci sont dénuées de tout esprit de système, de parti ou d’idéologie, proposant au contraire des réformes structurelles précises. On songera par exemple à l’usage social des biens mal acquis proposé par Fabrice Rizzoli, président de Crim’HALT.

Ce n’est pas un hasard que notre structure légale, Politics Watch, soit un média associatif. Peut-être un jour se transformera-t-elle en SCOP. Mais dans un futur plus proche, Deputy Watch va tout d’abord endosser le nom de sa structure éditrice ! Pas plus tard que le 8 janvier prochain. Une décision mûrie par vos retours, ceux des journalistes et des spécialistes qui nous ont accordé leur temps et leur expertise ; ou leurs pages !

Un grand merci à vous tous pour vos follows et vos encouragements ! Nous espérons que la nouvelle version du site vous plaira et que les résultats de nos recherches sur le Sénat seront tout autant suivis ! De nouvelles fonctionnalités sont en cours de développement, dans un souci d’interactivité entre les visiteurs et le site ; mais ça, ce sera pour plus tard.

N’oubliez pas de toujours bien regarder à gauche puis à droite, avant de traverser les rideaux des urnes,
et bonne année !

Ce site utilise des cookies afin d'établir des mesures d'audience. Votre navigation sur le site vaut pour accord. En savoir plus / Refuser

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer